Chimiothérapie et chute de cheveux : ce qu’il faut savoir

Les spécialistes Adiantum sont confrontés quotidiennement à des patients en traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie.

Forts de cette expérience, ils peuvent transmettre les informations nécessaires, et les réponses aux principales questions que se posent les personnes qui vont être concernées par ce type de traitement médical.

A ce titre, les centres Adiantum adhérent à la charte de l’Institut National du Cancer, plus d’infos ici.

« Ce qu’il faut redouter, c’est la peur d’avoir peur » (Franklin Roosevelt)

Cette philosophie s’applique fort bien à la chimiothérapie. Les médecins, infirmières et oncologistes (spécialistes plus sujets à proposer des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie) l’ont d’ailleurs expérimenté à plusieurs reprises.

En effet, une large part de stress chez le patient traité provient de l’inquiétude qu’il ressent face à la maladie et à son traitement. Ce traitement entraîne parfois un effet secondaire qui semble pourtant étranger mais qui inquiète : la perte des cheveux

Il est tout à fait naturel d’être inquiet. Ce n’est pas habituel et vous n’y êtes pas préparé. Une fois le traitement bien expliqué et compris, la plupart d’entre nous écartera leurs craintes. Non seulement verrons-nous le traitement d’un meilleur œil, mais ainsi nous pourrons mieux coopérer parce que nous aurons compris le comment et le pourquoi d’un tel traitement.

Impact de la chimiothérapie sur les cheveux

Notre but est de vous informer sur le rapport entre la chimiothérapie et la perte des cheveux. C’est un aspect de la situation que vous allez assumer seul(e). Accepter et comprendre la réalité ne peut que vous aider à répondre favorablement au traitement.

Lors d’un traitement de chimiothérapie, les follicules pileux sont affectés et vous risquez de perdre vos cheveux. La situation peut être identique en cas de radiothérapie, et cela parfois malgré la protection d’un casque réfrigérant. Vous pouvez être assuré(e) que la chimiothérapie remplit son rôle premier qui est de vous soigner.

Vous devez être confiant(e), dans la majorité des cas, la calvitie est temporaire.

Quand la chimiothérapie est terminée, vos follicules pileux recommenceront à se nourrir des acides aminés transportés par le sang et vos cheveux repousseront, souvent même plus vigoureux et repigmentés.

Comment faire face à cette chute de cheveux temporaire ?

Durant un tel traitement, ce qui est plus difficile à contrôler, c’est votre propre réaction devant l’éventualité de perdre vos cheveux. C’est un problème étalé à la vue de tous.

Comment l’expliquer ? Est-il nécessaire de l’expliquer ? Comment réagiriez-vous devant une telle apparence ?

Répondre à ces questions représentent tout un défi pour la plupart des gens. Mais c’est un défi que vous pouvez relever, car vous savez ce qui va arriver et vous pouvez y faire face.

Le capillidermologue est là pour vous conseiller. La fabrication moderne de perruques, en cheveux de synthèse de très belle qualité, ou en cheveux naturels, ultra légères, contribuera à vous aider à passer ce cap difficile. Vous pouvez choisir votre apparence, et transformer ainsi un traumatisme éventuel en une expérience agréable.

Nous vous aiderons par tous les moyens à trouver le style qui vous convient le mieux, que ce soit en perruque ou en complément de cheveux, ceci dans un cadre confidentiel, discret et chaleureux, et nous apprêterons selon votre souhait, la perruque ou le complément de cheveux à la longueur et à la forme de coiffure qui vous plaira.

Nous pouvons nous déplacer, sur demande de votre part, en clinique. La solution la plus rapide est de venir voir au centre de capillidermologie Adiantum  le plus prêt de votre domicile. 48 heures plus tard, vous serez coiffé(e) et prêt(e) à affronter avec optimisme et confiance les aléas de la vie.

Nous espérons que ces quelques informations vous auront aidé à comprendre le processus de la perte des cheveux durant la thérapie.

Surtout, soyez confiant(e), votre perte de cheveux est provisoire. Ils repousseront. En attendant, nous vous aiderons à retrouver une apparence naturelle jusqu’à la repousse.

Contactez-nous, nous saurons vous conseiller au mieux.

Les assurés sociaux peuvent bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale suivant l’option choisie (après acceptation de la demande d’entente préalable délivrée par le médecin ) par les caisses d’assurance maladie. En cas de mutuelle complémentaire, celle-ci pourra prendre en charge soit une partie, soit le complément de la facture. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

Recevez tous nos souhaits de prompt rétablissement.

ADIANTUM International vous propose un vaste choix de perruques (cliquez pour en savoir plus).

Boutique en ligne ouverte, nos centres également, sur RDVMesure de protection : le port du masque est obligatoire

Nos centres sont ouverts, en appliquant toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité et la santé de notre personnel et de notre clientèle, afin de tout mettre en œuvre pour éviter la propagation de ce virus. Dans ce cadre, merci de vous munir d'un masque lorsque vous vous présentez dans l'un de nos centres.

> Vous pouvez nous contacter par courriel à : contact@adiantum.com

> Vous pouvez effectuer un achat de produits, par l'intermédiaire de notre boutique en ligne : adiantum.com/boutique

Accéder à la boutique