Comment Adiantum vous prépare à la greffe de cheveux ?

Le diagnostic du spécialiste

L’alopécie, terme définissant la perte partielle ou totale, permanente ou transitoire des cheveux, nécessite une connaissance parfaite du sujet afin d’y remédier par chirurgie capillaire avec la technique de la micro-greffe capillaire.

Sachant que la greffe de cheveux est une redistribution du capital-cheveu restant au niveau de la couronne hippocratique, le résultat dépendra de :

  • la qualité du cheveu (fin, épais, bouclé, raide ou frisé)
  • la qualité de la zone donneuse (hauteur de la couronne, densité de la couronne)
  • la surface à couvrir (la densité est différente avec une grande ou une petite surface à couvrir)
  • l’évolution (la solution est différente pour un homme de 25 ans ou de 50 ans)

Un bon diagnostic dépend de tous ces paramètres

Chez la femme, les critères sont totalement différents, sauf si elle présente le même type de calvitie androgénique que chez l’homme (golfes creusés, tonsure) , avec une densité suffisante pour envisager la micro-greffe, en sachant tout de même qu’une femme souhaite de la densité, densité difficile à satisfaire compte tenu qu’une chevelure moyenne chez une femme compte environ 100.000 à 150.000 cheveux sur une tête entière, et qu’en transplantant au maximum 18.000 cheveux, cela donnera un résultat léger, qui peut convenir à certaines, mais pas à toutes les femmes touchées par la calvitie.

Une greffe de cheveux chez une femme est tout à fait envisageable à condition de respecter les mêmes règles que l’homme avec une attention particulière sur les points suivants :

  • L’alopécie féminine est souvent marquée par la présence d’un cheveu très fin, très peu couvrant, elle est souvent diffuse sur l’ensemble de la tête avec une zone donneuse très clairsemée. Dans ce cas, il est préférable de s’abstenir et se tourner vers les techniques d’implants non chirurgicaux, plus adaptées et qui sauront satisfaire la patiente, car le résultat de la greffe sera insuffisant au point de vue esthétique.
  • Les cicatrices de lifting ou dans des zones temporales peuvent avoir recours à la micro-greffe capillaire pour recouvrir les cicatrises, avec de très bons résultats.
  • De nombreux sites décrivant des techniques soi-disant plus modernes, plus performantes que personne d’autre ne peut mettre en œuvre. Ce ne sont que des techniques de marketing pour attirer l’attention, sans compter les nombreuses photos retouchées par ordinateur qui permettent de croire à la réalisation de miracles.

Préparation à la greffe, et suivi après intervention

P1000344

Elle ont permis d’aboutir à la technique la plus sûre actuelle préconisée : la micro-greffe capillaire, appelée également micro-intégration douce folliculaire, adaptée aux femmes comme aux hommes, et conseillée par les spécialistes capillaires Adiantum, basée sur une expérience depuis plus de 30 années dans les solutions de traitements capillaires.

La préparation du cuir chevelu peut se passer à domicile avec l’application des produits adéquates conseillé par votre capillidermolgue.

Adiantum à préparer un pack de préparation à la greffe de cheveu rassemblant l’essentiel  des produits nécessaire à cet effet.

Le rôle de ce pack étant de détoxiner, d’assainir, de fortifier le cuir chevelu afin de présenter le jour d’intervention un cuir chevelu sain, près à recevoir une greffe de cheveu.

soin de cuir chevelu AdiantumIl est conseillé les soins de préparations dans les centres capillaires Adiantum afin de travailler en profondeur.

Le travail de modelage effectué par le spécialiste avec les sérums et les lotions vont assainir le cuir chevelu.

Les séance de luminidermie vont également travailler sur l’assainissement du cuir chevelu mais auront pour but de booster la pousse des cheveux ( activer le renouvellement cellulaire).

 

Le déroulement d’un soin capillaire en cabine :

Dans les centres de capillidermologie Adiantum, avant de procéder au soin du cuir chevelu, une préparation de décontraction par modelage esthétique, très appréciée car relaxante, est effectuée sur des différents points :

– plexus solaire – colonne cervicale – colonne dorsale – omoplates et muscles des épaules jusqu’aux extrémités appelées « acromions ». Tous les points permettant la relaxation sont sollicités.

Dans un second temps, l’ensemble du cuir chevelu est traité par différentes séances de stimulation du cuir chevelu après application de sérums essentielles spécifiques Adiantum : sérum tonifiant sur le méridien gouverneur, sérum normalisant dans les zones rétro-auriculaires et occipitales, sérum apaisant dans la région occipitale sur le « creux d’Arnold » situé au niveau de la nuque.

Puis, le traitement personnalisé est appliqué après , suivi de massages spécifiques afin que les principes actifs pénètrent en profondeur dans le cuir chevelu, activer la circulation sanguine, détoxifier, vasculariser, stimuler et favoriser la cicatrisation et la repousse des cheveux…

Enfin, le soin se termine par une séance de Luminidermie alpha 5

Le traitement est renforcé, la cicatrisation et la repousse des nouveaux cheveux greffés est accélérée.

L’intervention de la luminidermie dans la greffe de cheveux

photodermie après une intervention chirugicale capillaire photodermie avant et après une greffe de cheveux soin capillaire antichute photodermie couleurs rouge et jaune pour MIF

Nous utilisons le traitement de la luminidermie pendant la phase de préparation et cicatrisation à une intervention de greffe de cheveux.

Le cuir chevelu optimisé au maximum avec un traitement préventif booste le résultat d’une intervention de greffe de cheveux.

Un cheveu sain a beaucoup plus de chance de reprendre qu’un cheveu évoluant dans un cuir chevelu non régulé en séborrhée (sébum). D’autres maladie set problèmes du cuir chevelu peuvent corrompre le résultat c’est pour ces raisons que nous conseillons une consultation capillaire et  une période de soins pré-opératoire avec une bonne préparation pour obtenir le plus de résultat.

Après la greffe de cheveux, une période de soins complets et luminidermie permettent une cicatrisation rapide et avec un visuel parfait. Nous concentrons l’intensité sur la zone ou les zones greffées.

 

Un langage clair pour ne pas être déçu(e)

Pour cela :

  • L’honnêteté, où il faut expliquer le plus clairement possible le résultat espéré, chaque cas étant différent et un cheveu fin et raide est moins couvrant qu’un cheveu frisé et épais,
  • La zone donneuse est plus ou moins dense, qui conditionne le résultat final,
  • Le nombre de séances envisageables au cours de la vie du patient.
  • La surface à couvrir : il faut avoir une vraie stratégie dans la répartition des greffes. En effet, la quantité de cheveux transplantée qui ne varie pas en une séance, permet de couvrir une petite surface avec une forte densité ou une grande surface avec une faible densité. Dans tous les cas, vous avez besoin de conseils personnalisés, pas de promesses illusoires pour vous convaincre .
  • La vision à long terme : pour chacun, l’évolution est fonction de l’âge.
  • Dès que vous envisagez une transplantation, il faut réfléchir à la stratégie future en cas d’évolution de la calvitie, aux limites de la greffe à long terme.
  • Vous devez vous poser 2 questions fondamentales :
    • Qui peut croire qu’un homme de 25 ans ne perdra plus ses cheveux ?
    • Qui peut croire que la greffe permet de couvrir un grand chauve avec une forte densité ?

Réfléchir sur ces questions vous aideront à trouver les professionnels qui permettront votre entière satisfaction sur une longue échéance.